The Emerald Maiden: Une Symphonie de Rêves

Suite à une mystérieuse invitation, vous vous rendez dans un édifice luxueux et très exclusif au plus profond de l’océan Atlantique afin de faire connaissance avec vos parents biologiques. L’endroit permet à l’élite de s’évader mentalement grâce à une machine à rêves fonctionnant avec une technologie primitive. Découvrez pour quelle raison vos parents vous ont donnée en adoption en retraçant les événements tragiques qui se sont déroulés dans ce lieu mystérieux.


Avec The Emerald Maiden: Une Symphonie de Rêves

Ca ressemble assez souvent à du Journey c'est criant sur "Wings"et ça fout la banane! Côté création, on n'est pas en reste. Ca a été au point que j'ai dû partir pendant Overkill et Mago de Oz! Ils ne sont ni sélectionnés ni validés par nous et peuvent contenir des mots ou Epistory: Typing Chronicles idées inappropriés. Il est indispensable de la jouer, mais il ne peut plus screamer les lyrics d'intro! Le tiers de l'album est écrit en français, sa langue maternelle, la Bretagne vivant avec plusieurs langues [10]. Bien dégouté car sur scène y avait du monde qui jouait et dansait la gigue, une vraie bonne humeur sur de très bons morceaux. L'effet Coverdale surement. La chanson-titre et Vers les Word Mojo Gold et villes LandGrabbers verre présentent une Bretagne vécue de l'intérieur, un environnement multifacette qui conserve une cohérence, des racines et une dynamique générationnelle. Eux, ça fait 19 ans que j'attendais de les voir. Et apparement même pour les fans c'etait pas evident à décrypter. Rated 5 de 5 de explorateur par Moi, j'ai adoré! Un bail.

Cependant, sous ladite tente il y avait un karaoké metal, et si j'en parle c'est parce qu'on a certainement passé des moments mémorables, dont on reparlera encore dans quelques années! Alan Stivell et Frank Darcel sont hébergés dans les appartements du studio et la dernière semaine dans un hôtel près de la Grand-Place. Ah "Vampiria" Le sixième livre de la série s'intitule The Emerald City of Oz. The Emerald Sea; a definite dream destination for kitesurfers worldwide. C'est un peu son "Painkiller" à lui quoi! Bon, en pleine chaude journée ensoleillée c'etait pas evident pour eux et leur style, mais les portugais de MOONSPELL ont assuré un bon set, avec toujours ce chanteur à la voix si particulière, au caractère envoutant. Oui il n'a joué que minutes sur les 55 allouées ça c'est le plus frustrant! Ca ressemble assez souvent à du Journey c'est criant sur "Wings" , et ça fout la banane! Du coup lorsqu'ils en jouent, on oscille entre l'ennui et l'intêret poli. Accompagné habituellement de trois ou quatre musiciens, il prévoyait d'être entouré de musiciens, dont six pipe-bands cinq Écossais et un Australien et deux bagadoù Pontivy et Auray ainsi que des danseurs irlandais et écossais [41]. Ben pas du tout paradoxalement. Il est indispensable de la jouer, mais il ne peut plus screamer les lyrics d'intro! Et ça passait car y a du métier derrière. Le graphisme et les décors sont excellents

On a commencé l'histoire d'Oz, la Cité d'Émeraude. Et je note, enfin, l'effort de ne pas finir sur les sempiternels "Run to the hills", "Sanctuary" ou "Running free"! Quel bonheur d'avoir "Warrior", "The future is black" même imparfaitement chantée! Et parfois d'autres combos du même acabit. Back to Breizh est perçu comme un album riche et varié, qui a le potentiel de plaire au plus grand nombre [23]. Pour preuve, j'ai porté mes bouchons auditifs tout le fest, à trois exceptions près, ce qui ne m'est JAMAIS arrivé à ce point depuis plus de 15 ans! Epistory: Typing Chronicles ne vais pas me plaindre car ils tiennent Emfrald sacrément la route. Content de les avoir vu une fois c'est certain. Ah "Awake"


Video

The Emerald Maiden: Symphony of Dreams (CE) - Ep8 - w/Wardfire

Du coup lorsqu'ils en jouent, on oscille entre l'ennui et l'intêret poli. Cependant même si Kiske est parfait, je préfère quand c'est le Helloween d'aujourd'hui qui balance la sauce, genre l'an dernier au même endroit où c'etait bien plus la folie que ce week end. Le souci c'est que la moitié du set en est constitué, donc pour moi c'est problématique. Il y a de l'intrigue et on a envie de poursuivre l'aventure Même si 15 chansons c'est un peu light. Bien dégouté car sur scène y avait du monde qui jouait et dansait la gigue, une vraie bonne humeur sur de très bons morceaux. Et cette fois encore la dernière en théorie, snif , comme toutes les fois, les gars ont assuré un live monstrueux! Surtout qu'il avait encore du temps de jeu le bougre! Des pointures qui taquinent leurs instruments donc, mais qui savent aussi chanter! Pendant un mois, une grande partie des prises y sont enregistrées puis mixées par Cooky Cue et Mark O'Brien. Les personnages sont pas mal Non ce qu'on retiendra c'est le "François Hollande" qui a chanté "Painkiller" et "Screaming for vengeance" et "Burn", impressionnant! La musique est belle Pour Grave Digger oui.

Accueil critique de la presse[ modifier modifier le code ] La harpe et la voix d'Alan Stivell sont au service d'une musique à la fois contemplative et militante. Back to Breizh est pourtant fortement militant [ Bon, en pleine chaude journée ensoleillée c'etait pas evident pour eux et leur style, mais les portugais de MOONSPELL ont assuré un bon set, avec toujours ce chanteur à la voix si particulière, au caractère envoutant. Alan Stivell rend hommage à la mer d'Iroise avec un morceau sobre comme son titre, Iroise. Et apparement même pour les fans c'etait pas evident à décrypter. L'heure où les anglais enchainent "The trooper" et le géant "Powerslave", ou lorqu'ils entonnent un "Hallowed be thy name" impeccable, ou qu'ils ressortent un magnifique "Blood brothers" en rappel de circonstance avec les evenements niçois du week end La Mer d'Emeraude ; une destination de rêve pour les kitesurfeurs du monde entier. Ce trip qui te donnait le frisson, comme c'est toujours le cas aujourd'hui, lorsque rententissent "Imaginations from the other side", "The script for my requiem" ou "Valhalla" Hansi se bonifie même avec le temps je trouve! L'effet Coverdale surement. Un gros son dégueulasse pour un combo que je n'aime pas du tout. Le littoral et les landes des pays celtiques se retrouvent dans Arvor-you. Mais j'avais plus l'impression d'un revival de la fin 90s-débuts s, avec tous les groupes de heavy allemands et les groupes de thrash bien etablis surtout.

Ainsi que le bien lourd "Destroyer", en lieu et place de "The beast" et "Stay hungry". Quelques instrumentaux correspondent au savoir-faire de l'artiste, comme dans Rock harp où il allie à une harpe celtique électrique des pédales d'effets , après construction de prototypes et expérimentations sonores [9]. Le succès obtenu le conduit à composer plusieurs opéras-comiques, dont les très populaires Merrie England et Tom Jones Par contre c'etait trop court! Ah ça par contre il gère le bonhomme. See you later les gars. L'enregistrement est effectué par l' ingénieur du son Belge Cooky Cue, qui a notamment été co-producteur de Deep Forest et ingénieur de son pour Iron Maiden , Billy Preston , Sparks [17]. Mais l'essentiel c'est que le mythique Serpent Blanc nous procure ce plaisir si propre aux 80s, avec une setlist total best of, comportant son lot de chansons légendaires du Hard FM, et ses passages electrisants, tel ce break sur "Still of the night", assurément un des meilleurs riffs du style, cet entetant "Slow an' easy", ce groove sur "Fool for your loving" ou "Give me all your love", ces refrains de "Crying in the rain" et "Slide in it", ou bien sur l'enormissime "Here I go again", hymne du tata-metal par excellence! Parfois c'était ridicule, comme dans tous karaoké, mais ça fait partie du jeu. Je savais très bien à quoi m'attendre de la part de ce dernier, vu qu'au Arrow rock il etait déjà completement à la rue vocalement parlant. M'enfin, ça fait quand même plaisir de les revoir pour la plupart. Et ce fût le cas sans aucun doute! Eux, ça fait 19 ans que j'attendais de les voir. Avec un son affreux c'etait dur de discerner les chansons, même en les connaissant sur le bout des doigts!

8 réflexions au sujet de « The Emerald Maiden: Une Symphonie de Rêves »

  1. Jujora

    Cependant même si Kiske est parfait, je préfère quand c'est le Helloween d'aujourd'hui qui balance la sauce, genre l'an dernier au même endroit où c'etait bien plus la folie que ce week end. Vraiment dommage que ça n'avait lieu qu'une heure par jour. L'enregistrement est effectué par l' ingénieur du son Belge Cooky Cue, qui a notamment été co-producteur de Deep Forest et ingénieur de son pour Iron Maiden , Billy Preston , Sparks [17]. Mais alors là, je crois que j'ai rarement entendu un tel massacre!

    Répondre
  2. Nabar

    Ca déroule un genre de speed mélodique sans saveur, qui sert de faire-valoir à un Kiske impérial vocalement! M'enfin, ça fait quand même plaisir de les revoir pour la plupart. C'est propre, pas mal fait, mais rien n'en ressort, pas la moindre etincelle d'inspiration.

    Répondre
  3. Meztinris

    A savoir la taille humaine pas plus de pélerins par jour , uniquement deux scènes mitoyennes jouant en alternance, un site bien pensé où l'on peut toujours circuler facilement, une ambiance décontractée mais survoltée pour beaucoup de groupes, même si je trouve les metalleux espagnols toujours aussi peu "brothers" avec les inconnus contrairement à l'Allemagne par exemple , jamais de queue pour boire un coup, les bars et les employés etant nombreux, des prix toujours aussi raisonnables 1 euro la bouteille d'eau, 9 euros le litre de bière Après il y a ces formations dont j'ai aimé beaucoup de choses mais avec lesquelles j'ai aussi de plus en plus de mal à totalement adhérer durant toute un show, ce qui m'empêche de rentrer à fond dans le trip. Heureusement pour nous, et malheureusement pour eux, car je me met à leur place: tu joues des titres de ta formation ouais bon, accueil poli, mais dès que tu débutes un vieux morceau de ton ancien groupe d'il y a 25 ans c'est la folie dans le public donc tu dois te dire que tu es prisonnier de ton passé et que quoi que tu pondes, plus jamais tu ne referas des hymnes tels que "March of time" et "I want out". J'allais pas me forcer alors que je les ai vu maintes fois dans de bonnes conditions.

    Répondre
  4. Doukus

    Temps écoulé: ms. Ainsi, après les quelques expérimentations électroniques des albums précédents plus ou moins réussies, Stivell revient à des musiques percutantes et énergiques. Le combo a transmis un énorme élan de bonheur, c'etait incroyable à voir et ressentir. Ca a été au point que j'ai dû partir pendant Overkill et Mago de Oz!

    Répondre
  5. Moogulabar

    Du coup lorsqu'ils en jouent, on oscille entre l'ennui et l'intêret poli. Des parents qui méritent la taule à coups surs. Sous la grande tente au fond à droite du site, où il y avait peu de monde et où nous pouvions parler sans trop hurler, car le défaut d'avoir deux stages qui enchainent c'est qu'on a du son quasi sans interruption pendant trois jours!

    Répondre
  6. Shaktilar

    Critique écrite le 22 juillet par Gandalf. Mais putain, ce pied de le voir bien en face, impressionnant de facilité, avec en plus un son digne de ce nom pour une fois dans ce fest! Mais voilà pourquoi je me déplace encore en festival ou en concert tout simplement.

    Répondre
  7. Tujas

    Un gros son dégueulasse pour un combo que je n'aime pas du tout. Du plaisir quand même dans ce jeu, malgré quelques défauts sans grandes conséquences Plus aggressif, plus sur de lui, et toujours cette tessiture spéciale qui le démarque des vocalistes classiques. S'y côtoient douces ballades, harpes aériennes et griffes rocky

    Répondre
  8. Nasar

    Y a qu'à voir Kai Hansen, qui lui a enormément perdu, et ne sert vraiment pas à grand chose dans cette formation Surtout qu'il avait encore du temps de jeu le bougre! Ah ça par contre il gère le bonhomme. S'y côtoient douces ballades, harpes aériennes et griffes rocky Je sais, cela va à l'encontre de tous les avis, mais c'est bien le cadet de mes soucis!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *